Accueil

Fondation Cognacq-Jay

La Fondation soutient Emmaüs Défi

http://bit.ly/2azNl4X

http://www.cognacq-jay.fr/actualites/la-fondation-soutient-emmaus-defi

La Fondation soutient Emmaüs Défi

Emmaüs Défi

En mai 2016, La Fondation Cognacq-Jay et l’association Emmaüs Défi ont signé une convention de partenariat dans le cadre du lancement du Prix Fondation Cognacq-Jay. Ce rapprochement autour du Prix se complète d’un mécénat en faveur de certaines actions de l’association.

Emmaüs Défi est un laboratoire d’innovations sociales recherchant les meilleures solutions pour lutter contre la grande exclusion. Son activité repose notamment sur un chantier d’insertion proposant divers métiers (collecte, tri, vente, logistique…). Elle vise à permettre à des personnes fragilisées de retrouver leur dignité et leur place dans la société.

Au-delà du partenariat établi pour le Prix Fondation Cognacq-Jay, la Fondation a souhaité élargir son soutien à Emmaüs Défi, en raison de sa proximité particulière avec la démarche de l’association : partir de la personne et de son potentiel pour construire un parcours adapté, quitte à devoir inventer de nouvelles manières de faire pour y parvenir.

Considérer les personnes sans domicile fixe dans leur globalité

Cette volonté d’Emmaüs Défi s’illustre notamment dans le programme Convergence, qui s’emploie à traiter l’ensemble des problèmes qui se posent aux personnes sans domicile fixe, et pas seulement celui de la réinsertion professionnelle, qui est sa mission première. Ainsi, l’association a étendu son action aux questions de logement et de santé à travers des actions concertées avec ses partenaires. Elle a également fait allonger le temps d’accompagnement à cinq ans, contre deux ans auparavant, et fait évoluer la législation pour créer des contrats d’insertion spécifiques pour les SDF portant sur du travail « à l’heure » afin de s’intégrer progressivement pour ensuite signer un contrat de 26 heures prévu pour la réinsertion.

Mécénat et partage de compétences

Se reconnaissant dans cette démarche d’innovation sociale, la Fondation a souhaité la soutenir et la faire partager à ses salariés. Concrètement, en plus du partenariat pour le prix, cela se traduit par un soutien de 20 000 euros pour contribuer à financer l’action de repas chaud et assis mise en place pour toutes les personnes travaillant dans le chantier de réinsertion. Un projet de mécénat-bénévolat est également mis en place avec les salariés de la Fondation résidant en Île-de-France qui souhaiteraient apporter leurs compétences auprès d’Emmaüs défi.

Partager